Réussir l'égalité femmes-hommes

Pas de parité dans les investitures des Républicains

Article des Nouvelles News du 16 janvier

Le parti a officiellement investi 466 candidat.e.s pour les prochaines législatives. Dont seulement 36% de femmes.


 

C’est déjà une certitude : Les Républicains devront se priver de plusieurs millions d’euros lors de la prochaine législature. Le parti a entériné, samedi 14 janvier, la plupart des investitures pour les prochaines élections législatives, et les chiffres sont sans appel : il est loin du compte en matière de parité. Sur 577 sièges à pourvoir, 466 candidat.e.s ont été investi.e.s : 298 hommes et 168 femmes. Soit seulement 36% de candidates.

« Je n’accepte pas que nous donnions une image vieillotte et misogyne » mais « c’est vrai que nous aurons du mal à parvenir aux 50% », a admis François Fillon lors de son discours devant le conseil national du parti. Le candidat à la présidentielle a promis de veiller « à ce que dans les semaines qui viennent le nombre de femmes investies aux législatives soit en augmentation significative ». Mais même si les cas restant à trancher s’avèrent plus favorables à des candidatures féminines, la parité est d’ores et déjà inatteignable.

Les Républicains peuvent certes se targuer de faire mieux qu’aux législatives de 2012, où seules 26% des candidats étaient des candidates. Mais le parti est loin de tenir sa promesse, plusieurs fois réitérée au cours des derniers mois, d’investir autant de femmes que d’hommes.