Réussir l'égalité femmes-hommes

Exposition : Présumées coupables

Présumées coupables, 14e-20e siècles
Aux Archives nationales, Hôtel de Soubise (Paris)
du 30 novembre 2016 au 27 mars 2017

Restituer la voix des femmes à travers les pièces de procédure de la fin du Moyen Âge au 20e siècle, telle est l’ambition de cette grande exposition. Plus de 320 procèsverbaux d’interrogatoires, qui sont parfois les seules traces écrites de destinées
fragiles, nous livrent les propos tenus par des femmes confrontées aux juges qui les questionnent.


L’exposition privilégie cinq archétypes : la sorcière en Europe aux 16-17e siècles, l’empoisonneuse, l’infanticide, la pétroleuse de la Commune de Paris et, enfin, la traîtresse incarnée le plus souvent par la femme tondue lors de la Libération.


Au-delà de la foule des anonymes jugées pour des « crimes atroces », seront bien sûr exposés les interrogatoires des personnalités : Jeanne d’Arc, La Voisin, La Brinvilliers, Violette Nozière, Arletty, etc.