Réussir l'égalité femmes-hommes

Etude des représentations sexuées et sexistes dans les manuels de lecture de CP

La nouvelle étude annuelle du Centre Hubertine Auclert "Et si on apprenait l'égalité, étude des représentations sexuées et sexistes dans les manuels de lecture de CP" paraît aujourd'hui, 6 octobre 2015.

Elle montre que les représentations des femmes dans les manuels de lecture du CP sont fortement stéréotypées. L'étude propose 10 recommandations pour les corriger.

 

Tu seras une mère ma fille… ou une princesse !

Une nouvelle étude, un même constat : les filles et les femmes sont très largement sous représentées. Sont dénombrées 2 femmes pour 5 hommes, soit 39% de femmes. Celles-ci sont minoritaires dans toutes les sphères, sauf dans le cadre de la parentalité et des activités domestiques. 70% des personnages faisant la cuisine et/ou le ménage sont des femmes. En comparaison, on dénombre 3% de personnages féminins exerçant un métier  scientifique, 1% se retrouve dans la catégorie « maintien de l'ordre » (gendarmes, pompiers-ières, militaires…).
Dans le domaine de « l'imaginaire », deux carrières s'offrent aux filles : « princesses » ou « sorcières », alors que les hommes restent les « rois ».

Quand le féminin relève de l'exception dans la langue française

L'invisibilité des femmes passe aussi par l'utilisation du masculin comme catégorie universelle : les femmes sont exclues de la langue car les termes ne sont que rarement féminisés.

Voir l'article des Nouvelles News le 6 octobre